2013 en images

07 Décembre 2013 : Pére Noël (à venir)

17 Novembre 2013 – Repas des Carnutes
2013_11-carnutes_01 2013_11-carnutes_02 2013_11-carnutes_03 2013_11-carnutes_04 2013_11-carnutes_05
2013_11-carnutes_06 2013_11-carnutes_07 2013_11-carnutes_08 2013_11-carnutes_09

11 Novembre 2013
2013_11_11-a 2013_11_11-b 2013_11_11-b 2013_11_11-d 2013_11_11-e 2013_11_11-f

24/10/2013 Fin du Châreau d’eau
chateau-deau_01 chateau-deau_02 chateau-deau_03

Travaux d’été
2013_zone30_gallardon_01 2013_zone30_egalite_01 2013_zone30_gallardon_02 2013_09_parkings-salle_ 2013_09_abords-salle_01 2013_09_abords-salle_02

31/08 et 01/09/2013 : Ball Trap de la Société de Chasse
ball-trap_2013_a ball-trap-2013_02 ball-trap-2013_03 ball-trap-2013_03

14 Juillet 2013
14_07_2013-a 14_07_2013-c 14_07_2013-d 14-07-2013-d 14_07_2013-e
14_07_2013-b

21 Juin 2013 : Fête de la Musique
2013_06_21-fete-musique_a 2013_06_21-fete-musique_b 2013_06_21-fete-musique_c 2013_06_21-fete-musique_d 2013_06_21-fete-musique_e

16 Juin 2013 Vide Grenier
2013_06-vide-grenier_a 2013_06-vide-grenier_b 2013_06-vide-grenier_c 2013_06-vide-grenier_d

8 Mai 2013 – Une Gerbe aux Monuments aux Morts
8_mai_2013_a 8_mai_2013_b 8_mai_2013_c 8-mai-2013_d 8-mai-2013_e 8-mai-2013_f

19 mars 2013 : Journée Nationale du Souvenir
19-03-2013-_jurnee-nle-du-souvenir_01 19-03-2013_journee-nle-du-souvenir_02

Gibouléees de mars
les-terrasses_2013_03a les-terrasses_un-temps-de-canard_2013_03 la-mare-a-flot_2013_03 nuee-dorage-sur-les-terrasses_2013_03 ciel-dorage-sur-la-croix_2013_03 leglise_2013_03

20 janvier 2013 : Toujours la neige
2013_01_20-neige_01a 2013_01_20-neige_02a 2013_01_20-neige_03 2013_01_20-neige_04 2013_01_20-neige_05
2013_01_20-neige_06 2013_01_20-neige_08 2013_01_20-neige_09 2013_01_20-neige_10 2013_01_20-neige_11
2013_01_20-neige_07

19 janvier 2013 : Première neige
2013_01_19-neige_01 2013_01_19-neige_02 2013_01_19-neige_03 2013_01_19-neige_04 2013_01_19-neige_05
2013_01_19-neige_06 2013_01_19-neige_07 2013_01_19-neige_08 2013_01_19-neige_09 2013_01_19-neige_10
2013_01_19-neige_11 2013_01_19-neige_12 2013_01_19-neige_13 2013_01_19-neige_14 2013_01_19-neige_15
2013_01_19-neige_16 2013_01_19-neige_17

Services publics

Services publics

ECOLE MATERNELLE ET PRIMAIRE
Pour la scolarisation en Maternelle (3 à 6 ans) et le Primaire (CP à CM2), Chartainvilliers fait partie d’un Syndicat Intercommunal de 4 communes (St-Piat/ Mévoisins /Soulaires/ Chartainvilliers). Pour les inscriptions et autres renseignements, s’adresser :
Ecole Publique
Place René QUANTIN
28130 St-PIAT
Tel :02 37.32.45.25

 Horaires et Transports
Les horaires de l’école sont: 9H/12H, 14H/17H.

Pour s’y rendre, il existe un service de car gratuit, dont les horaires et arrêts sont affichés en permanence en Mairie.
Les arrêts de car de la commune se situent: Mairie et Ecole Rue de l’Egalité

Coordonnées utiles :

Transports scolaires : (06.84. 02.22.99 / 02.37.32.48.61)

Secrétariat du syndicat intercommunal : (02 37 32 35.24)

Directeur de l’école : (02 37 32 45 25)

* * *
CANTINE ET GARDERIE

CANTINE et GARDERIE (durant les périodes scolaires)

La cantine est assurée, pour les élèves de l’école élémentaire, au Centre de Changé qui est desservi le midi par le service de car du regroupement pédagogique.
La cantine des élèves des classes maternelles se déroule dans la salle des fêtes de la commune de St-Piat, jouxtant le site scolaire de St-Piat.
Les repas sont facturés mensuellement par la Communauté de Communes des Portes Euréliennes.
Pour les enfants de Chartainvilliers, une garderie communale est assurée tous les jours de l’année scolaire, sur le site de l’école de Chartainvilliers, afin d’accueillir les enfants au delà des heures de classe: elle ouvre le matin dès 7H00 et les enfants sont gardés après l’école jusqu’à 19H00 (le service de garderie est limité à 20 enfants).

Pour les élèves des autres communes du regroupement scolaire l’accueil de la garderie est effectuée dans les locaux du Centre de Changé.

 Coordonnées utiles : 02.37.32.37.54

* * *

COLLEGE

La scolarisation des enfants allant au collège (6e à 3e) est assurée au collège Jean RACINE de Maintenon. Les horaires sont de 8H30 à 16H30, avec une interruption d’environ une heure pour le déjeuner qui peut être pris (mercredi inclus) à la cantine de l’établissement moyennant participation.
En plus des matières fondamentales, le latin est enseigné en option à partir de la 5ème, et 2 heures de technologie sont dispensées depuis la 6ème.
A 300 mètres du collège (bâtiment et cours), un plateau d’E.P.S. (Education Physique et Sportive) et deux gymnases ont été installés pour permettre aux jeunes de bénéficier de 2 heures de sport par semaine. Certains professeurs animent des clubs entre 12H30 et 13H15: échecs, lecture, Scrabble, volley-ball, tennis de table et théâtre, et une chorale est montée chaque année par le professeur de musique. Le mercredi, les élèves peuvent se dépenser au sein d’une association sportive encadrée par les professeurs d’E.P.S..
Une commission de jumelage existe également au niveau du canton qui permet aux jeunes du collège de faire des échanges linguistiques.
Pour les inscriptions et autres renseignements, s’adresser :
Collège Jean RACINE
Rue du Docteur RAFFEGEAU
28130 MAINTENON
(02.37.27.61.05)
nota: Pour se rendre au collège, il existe un service de transport scolaire payant (25 € la carte annuel avec un maximum de 50 € par famille)organisé dans le cadre d’un syndicat scolaire. Une part importante du prix est pris en charge par la Région Centre Val de Loire.

* * *

CENTRES de LOISIRS

Depuis l’entrée de la commune à Chartres métropole, les enfants de la commune de Chartainvilliers peuvent, par convention, continuer à fréquenter les Centres de Loisirs de la Communauté de Communes des Portes Euréliennes (notamment le Centre de Changé). Informations : 02.37.27.50.34
Ils peuvent également s’inscrire aux Centres de Loisirs de Chartres métropole (Jouy,….) : Informations auprès des PEP 28 (gestionnaire de ces centres) au 02.37.88.14.14

Liens utiles

Chartres métropole
Communauté d’agglomération de Chartres

32, boulevard CHASLES
28000 CHARTRES
Tél : 02 37 23 40 00
http://www.chartres-metropole.fr/

Syndicat intercommunal pour le regroupement pédagogique et le ramassage scolaire Saint-Piat – Mévoisins – Chartainvilliers – Soulaires (RPI)
adresse : place René Quantin 28130 Saint-Piat
tél : 02 37 32 48 61 . FAX : 02 37 32 22 35

Centre de Changé
adresse : rue des Dolmens 28130 Saint-Piat
tél : 02 37 32 37 54 ; Fax : 02 37 32 70 16

Syndicat Départemental d’Energies d’Eure et Loir
Adresse du siège : 65, rue du Maréchal Leclerc – 28 110 Lucé
Téléphone : 02 37 84 07 85
Site internet : www.sde28.fr

Syndicat Intercommunal des Gymnases du Collège de Maintenon
41 rue René et Jean Lefèvre 28130 Pierres
Tél 02 37 27 52 59 . Fax 02 37 18 09 21
Mail sigcm@laposte.net

Météo

Conseils de comportement
Neige-Verglas
* Soyez très prudents et vigilants si vous devez absolument vous déplacer.
* Renseignez-vous sur les conditions de circulation.
* Respectez les restrictions de circulation et déviations mises en place.
* Prévoyez un équipement minimum au cas où vous seriez obligés d’attendre plusieurs heures sur la route à bord de votre véhicule.
* Installez impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments.
* N’utilisez pas pour vous chauffer :

des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, etc.

les chauffages d’appoint à combustion en continu.
Ces appareils ne doivent fonctionner que par intermittence.

Bibliothèque

biblio
La bibliothèque de Chartainvilliers a été ouverte en 1987.
Depuis, elle a longtemps occupé l’entrée de la salle polyvalente, où les lecteurs assidus venaient s’approvisionner en histoires drôles, romans à vous glacer le sang ou à vous mettre une larme à l’œil, en albums de bandes dessinées ou en documentaires.

Tenue à bout de bras par des bénévoles, elle a permis à de nombreux habitants, petits et grands, de venir y chercher évasion ou connaissance.

La réorganisation de la mairie en octobre 2006, a permis de pouvoir lui offrir un espace d’accueil plus vaste et plus convivial dans la salle qu’occupaient avant cette date le conseil municipal et la secrétaire de mairie.

Fort de son lien avec la Bibliothèque Départementale de Prêts, d’une équipe de bénévoles renforcée, de présentoirs mieux adaptés, et d’horaires d’ouverture élargis elle accueille, depuis le 13 novembre 2007, l’ensemble des lecteurs de Chartainvilliers et des environs dans son local rénové.romans

Petits et grands peuvent venir y consulter les documents présents, ou y prélever des ouvrages désirés.

HORAIRES d’OUVERTURE :

MARDI de 17h00 à 18h00

JEUDI de 17h00 à 18h30

SAMEDI de 10h30 à 12h00

enfant-biblio

Lors de sa réouverture le 13 novembre 2007, les jeunes présents ont “écrit” à plusieurs voix la petite histoire suivante :

Petite histoire à plusieurs voix

Il était une fois, une petite voiture multicolore qui parlait.
Un jour, elle tomba en panne. Un enfant qui passait par là, sur le chemin de l’école, l’’a remarquée.
L’enfant s’exclama : « Qu’elle est belle cette voiture ! »
A sa surprise, la petite voiture lui répondit : « Bonjour. Tu aimes mes couleurs ? »

L’enfant étonné : « Mais…tu parles !?!

Ben oui. Je parle.

on t’a jeté un sort ?

Non. Écoute. Je vais te raconter mon histoire. Je suis sortie d’un livre. J’étais bien confortablement installée dans mon histoire, un livre posé là, sur un canapé. Un enfant a laissé mon livre ouvert à ma page et je suis sortie comme par magie. Mais je ne sais pas où est le livre d’où je viens. Aide moi à le retrouver, s’il te plait.

Ok. Ce soir après l’école, je vais à la bibliothèque. Elle doit rouvrir et nous chercherons ton livre »
L’enfant regarde partout, dans les bacs, sur les étagères, et là…
« Il est là !

Oh, je te remercie. Je reviens chez moi retrouver ma famille !

good bye, petite voiture multicolore »

2014 en images

Fin d’année
2014_12-deco-rene 2014_12-bonnes-fetes

Soirée Beaujolais du 20 novembre 2014

p1100694 p1100685 p1100680 p1100693

11 Novembre 2014 : Cérémonie du centenaire
2014_11_11-les-eleves-presents2014_11_11-mots-deleve 2014_11_11-mots-du-maire 2011_11_11-depot-de-la-gerbe 2014_11_11-minute-silence2014_11_11-une-partie-assistance 2014_11_11-les-portes-drapeaux 2014_11_11-monuments-aux-morts 2014_11_11-vin-dhonneur

26 septembre 2014 : sortie des Carnutes à Honfleur
dsc-0132img-1277 dsc-0158 dsc-0155
14 juillet 2014 : Repas champêtre
img-1193img-1189img-1202img-1215 img-1216 img-1220
21 juin 2014 : Fête de la musique
20140621-181550-fete-de-la-musique-domi21062014-00221062014-006

20 juin 2014 : Fête de l’école (site St-Piat)
2014_06_20-fete-ecole_01 2014_06_20-fete-ecole_03 2014_06_20-fete-ecole_04 2014_06_20-fete-ecole_02

15 Juin 2014 : Foire à tout
2014_06_15-foire-a-tout_01 2014_06_15-foire-a-tout_02 2014_06_15-foire-a-tout_03 2014_06_15-foire-a-tout_04

25 Mai 2014 : Elections européennes
2014_05_25-europeennes_01

8 Mai 2014 : Dépôt d’une gerbe aux Monuments aux Morts
2014_08_05_a 2014_05_08_b 2014_05_08_c 2014_05_08_d
2014_05_08_e 2014_05_08_f 2014_05_08_g

23 mars 2014 : Elections municipales
2013_03_23-elections-muni01 2013_03_23-elections-muni02

19 mars 2014 : Journée Nationale du Souvenir

2014_03_19-_a 2014_03_19-_b 2014_03_19-_c 2014_03_19-_d

11/01/2014 VOEUX du Maire et du Conseil municipal

2014_01_11-voeux-a-la-population_01 2014_01_14-voeux_02

Urbanisme

DEPUIS LE 27 MARS 2017 LE PLAN D’OCCUPATION DES SOLS EST CADUQUE (LOI ALUR)

UN PLAN LOCAL D’URBANISME EST EN COURS D’ELABORATION

La commune s’est dotée depuis 1986 d’un plan d’occupation des sols (P.O.S.) révisé à différentes reprises, dont 1995 et 2008.

Vous trouverez ci-dessous les principales caractéristiques des dispositions figurant dans le dernier POS de 2008.

Le territoire communal est couvert par deux grandes catégories de zones : les zones urbaines et les zones naturelles.
Les zones urbaines, dites “zone U”, disposent d’équipements publics permettant d’admettre immédiatement des constructions. Il y a trois zones urbaines à Chartainvilliers. leur vocation principale est l’habitat, mais les corps de ferme y sont également situés, et le commerce, les services, et l’artisanat non nuisant n’en sont pas exclus.

Vous trouverez ci-dessous, le plan de zonage, ainsi que la description, et le réglement, de chacune des 3 zones urbaines.

Plan des zones
pos_zones-2008

Règlement ZONE UA
La zone UA correspond principalement au centre bourg ancien dont l’urbanisation s’est appuyée sur les rues de Gallardon et de l’Egalité, ainsi que sur les rues Jean Moulin et du 11 Novembre. Ces deux axes sont reliés par les rues de la Mairie et du Puits. Le parcellaire y est très irrégulier.

pos_zone-ua_reglement

Règlement ZONE UB
La zone UB correspond aux extensions situées entre le bourg et la RD 906 (chartres/maintenon). Le parcellaire est plus régulier et plus homogène qu’en zone UA.

pos_zone-ub_reglement

Règlement ZONE UC
La zone UC regroupe les constructions récentes des résidences des Bruyères et du Vau. Le parcellaire y est régulier et homogène.

pos_zone-uc_reglement

Il existe par ailleurs des zones dites “naturelles”.

* “NA”, pour les zones d’urbanisation future, insuffisament équipées pour admettre des constructions immédiates.
* “NC”, pour les zones de richesses naturelles, à protéger en raison de la valeur agricole des terres qui la composent. Il existe également un secteur NCa qui correspond à des jardins privatifs à protéger en centre bourg.
* “ND”, pour les zones de sites, à protéger en raison de la qualité des éléments naturels qui la composent ou des paysages qu’elle offre.

* * *

Pour des renseignements officiels et à jour des dernières dispositions d’urbanisme, s’adresser en Mairie.

Eau Assainissement

Eau

Jusqu’au 31 décembre 2018 la distribution de l’eau potable et son assainissement étaient assurés en régie (directement) par la commune de Chartainvilliers.
A compter du 1er janvier 2019 ces services sont assurés par Chartres métropole.

REGLEMENT EAU de CHARTRES METROPOLE (au 26/04/2018)

REGLEMENT DE SERVICE ChartresMetropole EAU

Pour en savoir plus :

Depuis le 1er janvier 2016, la société Cm Eau est responsable de la production et distribution d’eau potable sur le territoire de Chartres métropole. Cm Eau supervise l’ensemble des étapes d’acheminement de l’eau, du captage à la source jusqu’au robinet des consommateurs chartrains, pour qui elle fait figure d’interlocuteur privilégié.

Qui sommes-nous ?

ASSAINISSEMENT

Pour l’assainissement, vous pouvez contacter le 02.34.43.90.22

* * *

En 2014, pour une consommation de 120 m3, le prix moyen de vente du m3 assaini était, à Chartainvilliers, de 3,313 euros “TTC”.

Les tarifs : *

Eau:
Forfait annuel : 41,00 € (19/03/2015)
Installation compteur : 122,00 €
le m3 : 0,95 €
Ouverture compteur : 20,00 €
Fermeture compteur : 20,00 €

Assainissement*

Forfait mensuel : 3,15 € (15/4/2011)
le m3 : 1,00 € (15/4/2011)
Pénalité non raccord au m3 : 1,00 €
Taxe raccordement : 2745,00 €

Ces tarifs ne devraient pas évolués jusqu’au 31/12/2019.
Après cette date, il y aura une convergence des prix pratiqués sur le territoire des communes membres de Chartres métropole.

nota : à ces montants communaux, il convient de rajouter les taxes et redevances diverses (pollution, réseau, tva,…) qui sont fixées par
d’autres collectivités ou établissements publics.

* informations données sous réserve de confirmation en Mairie

Curiosités et monuments

Curiosités et monuments

Record du monde battu à Chartainvilliers

omelette_01-rep
8 000 œufs pour une omelette

8.000 œufs, 50 kilogrammes de lardons, douze litres d’huile, une bonne heure de travail et un résultat qui frappe : Chartainvilliers détient depuis hier, 16 h 30, le record du monde de la plus grosse omelette. Lusigny, dans l’Allier disparaît des tablettes officielles ; d’ailleurs de quoi cette bourgade a-t-elle l’air avec ses 6.000 œufs ? Sa performance est pulvérisée. (mais) Lusigny pourrait bien le tenter puisque la poêle géante de 600 kilos et de 3,30 mètres de diamètre est sa propriété et que la réussite de la bourgade d’Eure-et-Loir l’incitera sans doute à quelques audaces pour reprendre son bien. Mais en attendant, Chartainvilliers détient le trophée.
Il faut dire que le comité des fêtes est satisfait du succès rencontré par sa tentative. Nombreux furent ceux qui vinrent assister à l’exploit et n’en perdirent pas une bouchée depuis le cassage des œufs jusqu’à la dégustation du produit, une bonne heure plus tard. Une quarantaine de casseuses d’oeufs, deux cuistots assistés d’une batterie de marmitons, une compagnie de pompiers aux ordres de l’adjudant Serge Fouquet pour attiser le feu, toutes les bonnes volontés de Chartainvilliers étaient mobilisées. Casser les 8.000 œufs, les battre dans de grandes bassines, les jeter sur les lardons chauds, remuer le tout avec de grandes pelles de boulanger, sous les regards de centaines de curieux, ce n’était pas une petite affaire. Mais la réussite apparut incontestable lorsque tous les présents reçurent la barquette pleine de cette omelette géante de plus d’un mètre cube. On remarqua alors que l’appétit des spectateurs n’avait rien à envier à la vaillance des acteurs.
Mme Petit, conseiller général, fut la première servie avec M. Lecointre, maire de Chartainvilliers, M. Dewinne, maire de Bouglainval et M. Durand Drouin, adjoint au maire de Saint-Piat. Ils félicitèrent cuisinières et cuisiniers pour la réussite de leur entreprise et aussi les responsables du comité des fêtes, M. Amy, président ; MM. Ballois et François, vice-présidents. Mme Anésy, secrétaire et M. Marchand, trésorier, ainsi que tous les membres.
La République du Centre – 28 juin 1982

Au fil du temps

LES CARNUTES

Le nom de notre village était autrefois Carnotance Villare, c’est-à-dire “Domaines des Carnutes” au temps de la Gaule Romaine. Les Carnutes, des Celtes, se sont installés dans notre région vers 500 ans avant JC, sur un territoire, composé de landes incultes, d’épaisses forêts et de marais, qui sera défriché au Moyen-Age “pour devenir une terre céréalière”. Le mot “ carnute ” a donné l’adjectif “chartain”, d’où : CHARTAINVILLIERS.
Nous faisons partie historiquement du Pays Chartrain, en Beauce chartraine, très près du pays Drouais et de l’lle de France (au nord du ruisseau de Gas et de la Voise).

Moyen-age
Les plus anciens documents écrits qui mentionnent Chartainvilliers remontent au XIIe siècle. Il s’agit de dons effectués pour la tenue d’offices religieux à la date anniversaire de défunts.
Durant cette période une partie des terres de Chartainvilliers était possédée par le Chapitre de Notre-Dame de Chartres et administrée par un maire.
(pour en savoir plus : http://chartainvilliers.fr/les-maires-du-moyen-age)

MADAME DE MAINTENON

.
dscn1656frontonsite.

La date de 1696 et les armoiries de Madame de Maintenon, qui figurent sur le fronton de l’église, attestent l’importance que l’amie du Grand Roi devait apporter à ce lieu de culte en le reconstruisant.
(pour en savoir plus : http://chartainvilliers.fr/madame-de-maintenon)

Les Terrasses

En 1685, Louis XIV, installé à Versailles, désire que les fontaines du Château fonctionnent jour et nuit; un projet, parmi tant d’autres, consiste à détourner les eaux de l’Eure à partir de Pontgouin et de les mener aux divers bassins alimentant le parc.
L’eau voyage au niveau du sol jusqu’à Théléville, puis il faut traverser la Vallée de l’Eure à Maintenon, pour cela Vauban projette la construction d’un aqueduc de 4480 m de long sur trois niveaux d’arcades (70 m de haut). La déclaration de guerre à I’Espagne, et le manque d’argent, arrêtent les travaux qui ne seront jamais repris. 30 000 hommes ont travaillé sur le site, 10 000 sont morts de maladie (malaria, scorbut). Les Terrasses sont le témoignage de ce passé.

L’HÔPITAL DU DUC

Notre histoire est liée pour une période à celle du château de Maintenon. En effet, en 1674, Madame de Maintenon achète le Château, clos de murs, en bordure de l’Eure, et en restera propriétaire pendant 24 ans. Elle fera de sa nièce Charlotte Françoise d’Aubigné son héritière qui épousera en Mars 1698 Adrien-Maurice, duc d’Ayen, futur duc de Noailles. En 1731 le Duc fait construire un hôpital pour aider les pauvres gens malades et infirmes de ses Domaines. Il fonctionnera jusqu’à la Révolution. ll ne sera jamais rétabli, mais à la suite d’un procès intenté à la commune de Maintenon, en 1863, il sera attribué, à Chartainvilliers, une indemnisation pour compenser les bienfaits prévus par le fondateur. (pour en savoir plus : http://chartainvilliers.fr/lhopital-du-duc)

Cet “hôpital” a été jusqu’en 1990 le siège de la brigade de la Gendarmerie Nationale de Maintenon.

Les bornes du chapitre

Six bornes sont positionnées en limite de Chartainvilliers, Bouglainval et Berchère-St-Germain. Sur certaines faces, peu lisibles, figurent les armes de la famille de Noailles (Geules à bande d’or) et sur d’autres faces les armes du chapitre de Chartres (la “chemisette”). Ces vestiges, d’environ un mètre de haut, rappellent la limite des propriétés respectives.

LA REVOLUTION

En 1789 le village de Chartainvilliers comptait 128 feux (environ 500 habitants). Un cahier de doléances (aujourd’hui disparu) est transmis, par deux vignerons (Jacques LHOMME et Louis MOREL), aux commissaires nommés pour la rédaction d’un seul cahier devant être remis aux députés des États Généraux.

1826 : LA PERTE DU MOULIN

Par ordonnance royale du 9 mars 1826, le moulin de Chartainvilliers, enclavé dans le territoire de la commune de Soulaires, est réuni à cette dernière. A cette occasion le territoire de notre commune perd son seul point de contact direct avec la rivière Eure.
Le premier plan cadastral du village dressé en 1832 ne pourra donc pas mentionner ce bien au titre du territoire communal.

LES GUERRES
2014_11_11-monuments-aux-morts

Notre commune, comme tant d’autres, n’a pas été épargnée par les guerres.

1870

En 1871 l’armée prussienne est restée à Chartainvilliers du 24 Octobre 1870 au 15 Février 1871 avec les contraintes et humiliations qu’accompagnent une armée d’occupation. Un jeune garde national, Louis Dauvillier, 21 ans est tué à Épernon, en fait les circonstances diront qu’il a été “assassiné”.
(pour en savoir plus : http://chartainvilliers.fr/la-guerre-de-1870-1871)

1914/1918
La Grande Guerre, 24 enfants de la commune donneront leur vie sur les champs de bataille de Belgique, d’Argonne et de de Verdun.

(pour en savoir plus :
http://chartainvilliers.fr/chartainvilliers-1914
http://chartainvilliers.fr/chartainvilliers-1915
)

1939/1945
En Juin 1940, le 26ème Régiment de Tirailleurs Sénégalais s’oppose à l’avance de l’armée allemande; en vain, ils lutteront. 56 tirailleurs seront tués et achevés (les casques étaient tous percés par une balle tirée à bout portant).
Ils ont été enterrés dans notre cimetière communal. En Décembre 1971 une stèle sera érigée en reconnaissance de leur bravoure après que les corps aient été relevés (Septembre 1965).

Nous déplorons également pendant ce conflit 2 soldats tués, 2 personnes déportées. Un civil sera tué en 1943 dans les champs par un avion allemand.

Bulletins municipaux

De 1984 à 2008, deux à trois fois par an, la municipalité de Chartainvilliers a diffusé un Bulletin d’Informations Communales.
En 2009, cette publication a fusionné avec La Voix du Frou un bulletin mensuel d’informations diffusé tous les mois depuis septembre 1989.
fronton
En cliquant sur les dates soulignées, vous aurez accès aux anciens bulletins municipaux (format PDF).

DERNIER BULLETIN DIFFUSE

VOIX DU FROU 2017

VOIX DU FROU 2016

<301-12-2016
300-11-2016
chartain-14-18-1916-special-centenaire
299-10-2016
298-09-2016
297-07-2016
296-06-2016
295-05-2016
294-04-2016
293-03-2016
292-02-2016
291-01-2016

VOIX DU FROU 2015
290-12-2015
289-11-2015
chartain-14-18-1915-special-centenaire
288-10-2015
287-09-2015
286-07-2015
285-06-2015
284-05-2015
283-04-2015
282-03-2015
281-02-2015
280-01-2015

VOIX du FROU de 2014
279-12-2014
278-11-2014
chartainvilliers-14-18-1914-special-centenaire
277-10-2014
276-09-2014
275-07-2014
274-06-2014
273-05-2014
272-04-2014
271-03-2014
270-02-2014
269_01_2014

VOIX du FROU de 2013
268_12_2013
267_11_2013
266-10-2013
265-09-2013
264-07-2013
263-06-2013
262-05-2013
261-04-2013
260-03-2013
259-02-2013
258-01-2013

VOIX du FROU de 2012

257_12_2012
frou-256-11-2012
vdf255-10_2012
vdf_09_2012
vdf-07-2012
06-2012-vdf-252
05-2012-vdf-251
04-2012-vdf-250
03-2012-vdf_249
248-02-2012
247-01-2012

VOIX du FROU de 2011

frou236-01-2011
frou237-02-2011
frou238-03-2011
frou239-04-2011
frou240-05-2011
frou241-06-2011
frou242-07-2011
frou243-09-2011
frou244-10-2011
frou245-11-2011
frou246-12-2011

Les associations

Les associations

Pour connaître les coordonnées des responsables des associations s’adresser en Mairie.
Tel : 02.37.32.32.91 ou à mairie.chartainvilliers@wanadoo.fr

L’AMICALE DE St-PIAT – MEVOISINS -CHARTAINVILLIERS – SOULAIRES(agréée Dion Dale Jeunesse et Sports n°2816)

Des liens associatifs forts unissent Chartainvilliers avec l’Amicale de St-Piat-Mévoisins-Chartainvilliers-Soulaires.
Cette association, créée en 1951, a vu au fil des années son activité s’élargir. Elle propose diverses activités dont les principales sont : Danse (enfants et ados), Initiation musicale (Batterie, Percussion, Piano, Guitare), Dessin (Techniques de peinture), BD Manga Peinture, Taï Chi Chuan, Fitness, Atelier chantant, Théâtre (à Chartainvilliers le vendredi soir du CE2 à adultes),…
Renseignements en Mairie
ou au 06.09.35.94.71 – 02.37.32.40.98
courriel : amicaledes4villages@gmail.com

SOCIETE DE CHASSE DE CHARTAINVILLIERS

Créée le 29 Août 1909, sous la forme d’une association Loi 1901, la société de chasse se compose actuellement de 63 chasseurs pour une surface de 850 hectares, dont 150 de bois et 700 de plaine. Outre la chasse, ses membres participent à l’entretien du territoire et à la protection des animaux (abreuvoirs et grenoirs pour les animaux, élevage de 200 faisans, piégeage pour la réduction des nuisibles, à ce sujet, promeneurs faites attention et prenez soin de tenir vos chiens en laisse, …).
Elle envisage également des actions pour la création de jachères sauvages et de haies, ainsi que pour le maintien du gibier naturel. Elle organise chaque année, le premier dimanche de septembre, un ball-trap.
Son Président est Monsieur PELEAU Franck

CLUB CPN LES CLOUKS

Comme tous les clubs CPN (Connaître et Protéger la Nature) le club est inspiré de la célèbre revue “la Hulotte”, le journal le plus lu dans les terriers !
Ses actions visent à faire découvrir aux enfants la Nature qui les entoure, du discret triton alpestre au pic épeiche du jardin, sans oublier les plantes sauvages, aulnes, coquelicots, et des bestioles passionnantes, chauves-souris, libellules, hirondelles.
Le deuxième objectif de ses activités est de venir en aide à cette Nature menacée aujourd’hui : fabrication de refuges d’hiver pour les hérissons et les coccinelles, aménagement d’espaces sauvages dans les jardins, nourrissage des oiseaux en période de gel, et pourquoi pas creuser une mare, planter une haie, mettre en place un jardin pédagogique …
Sa responsable est Mme GIARDI Florence.

ASSOCIATION DES PARENTS D’ELEVES

Depuis 1996, les parents d’élèves du Regroupement Pédagogique de St-PIAT /MEVOISINS/ CHARTAINVILLIERS /SOULAIRES ont formé une association autonome. Outre la défense de l’école et de ses conditions de fonctionnement. Cette association organise des manifestations pour aider au financement des activités scolaires. Se renseigner à l’école.
Association des Parents d’élèves du RPI
Saint-Piat, Mévoisins, Soulaires, Chartainvilliers
Siège social : Mairie de Saint-Piat – 28130 Saint-Piat
Lien : http://ape-rpi-28130.perso.neuf.fr/

AMICALE DES SAPEURS POMPIERS

Cette association est régie par la loi de 1901. Elle regroupe en priorité les anciens pompiers bénévoles de la commune. Son action se traduit par l’organisation de la traditionnelle Ste Barbe ainsi que d’un bal et d’un repas dansant chaque année. Elle ne fonctionne que grâce aux dons des habitants de la commune et des recettes des soirées qu’elle organise.
Lors de l’existence du Centre de Première Intervention, Elle avait également un rôle de secours, en cas d’accident à un de ses membres en cours d’intervention, en attendant que les autres organismes financiers interviennent.

TILLEULS ET BRUYERES

 Outre l’organisation de la journée de la Fête du 14 juillet, cette association participe à l’animation du village. Tous renseignements sur le fonctionnement de ses activités peuvent être obtenus en Mairie.

LE COMITE DES FETES

Depuis des années bon nombre d’habitants ont consacré à un moment ou l’autre, du temps, à l’animation de notre village. Actuellement en demi-sommeil, il n’attend que vous pour proposer de nouvelles activités. Tous renseignements sur le fonctionnement de cette association peuvent être obtenus en Mairie ou lors des animations organisées.

Evolution de la population

En déclin depuis la Révolution, entre 1954 et 1968 (197 habitants) la population a connu une baisse accélérée. Depuis, elle s’est installée dans un mouvement de croissance qui l’a conduite à presque quadrupler.
C’est dans la période de 1975 à 1982 que la poussée démographique a été la plus conséquente, suite à la réalisation du lotissement “Les Bruyères” au lieu-dit “La Sente du Vau” comme le montre le graphe suivant . Après une stabilisation entre 1982 et 1990, la croissance a repris, et le nombre des habitants recensés en 2006 était de 749, soit une densité de 84,2 habitants au km2. Parmi ceux-ci, on dénombrait 378 hommes et 371 femmes.

Pour 2009, sur la base d’un recensement effectué selon de nouvelles modalités, la population légale a été fixée par l’INSEE à 772 habitants, dont 21 comptés à part. La population légale de 2008 était de 781 habitants, dont 17 comptés à part.
A noter que selon un recensement effectué en 2011, la population municipale était de 725 habitants, soit un retrait de 26 habitants par rapport à celle calculée par l’INSEE pour 2009.

En 2006, dernières données connues, la population de la commune est relativement jeune par rapport à celle du canton, ainsi qu’à celle du département. Son âge moyen était de 36,04 ans lors du recensement de 1999, dont 35,94 années pour les femmes et 36,14 pour les hommes.

Le nombre moyen de personnes par foyer est passé de 2,62 en 1975 à 3,07 en 1990, pour reculer à 2,90 en 2006.

Comme toutes les communes, Chartainvilliers fait l’objet régulièrement d’une enquête de recensement réalisée par l’INSEE.

Nous publions dans les liens suivants, les principaux résultats connus, à ce jour, de ces enquêtes.

Recensement-2009

 Graphique de population de Chartainvilliers de 1790 à 2009

Graphique de la population reconstituée de Chartainvilliers de 1616 à 1790

Démographie de Chartainvilliers 1801 à 2000 (pdf)

Des informations plus fines sur les registres d’état-civil de la commune peuvent être obtenues sur le site des archives départementales d’Eure-et-Loir.
Le site Internet des archives départementales d’Eure-et-Loir vous offre la possibilité de consulter en ligne, pour l’ensemble des communes du département, dont Chartainvilliers :

les tables décennales de l’état civil, de l’an XI (1802) à 1902, ainsi que, pour quelques communes, des tables alphabétiques ou chronologiques des actes plus anciens ;

les registres paroissiaux puis de l’état civil, de l’origine à 1882.

adresse : http://www.archives28.fr

PV des conseils municipaux

Vous trouverez ci-après le compte rendu du dernier conseil municipal.
Pour accéder aux comptes rendus, format PDF, des précédentes réunions, cliquer sur l’année désirée.

Conseils-municipaux-2019
Conseils-municipaux-2018
Conseils-municipaux-2017
Conseils-municipaux-2016
Conseils-municipaux-2015
Conseils-municipaux-2014
Conseils-municipaux-2013
Conseils-municipaux-2012


REUNION DU 13 DECEMBRE 2018

L’an deux mil dix-huit, le 13 décembre, à 20 h 30, le Conseil Municipal de la commune de CHARTAINVILLIERS, a été légalement convoqué à la mairie, en session ordinaire, sous la présidence de Monsieur Alain BOUTIN, Maire.
Étaient présents : C. PICHOT, J. CHEUL, F. TANTY, adjoints,
D. BAËTÉ, T. HERNANDO, D. LEJEUNE, B. LEMAIRE, M.P. PLANTÉ,
F. RIBOUST.
Étaient absents excusés : J. C. FOUQUET (pouvoir à A. BOUTIN), G. BOUAZIZ (pouvoir à M.P. PLANTÉ).
Élection du secrétaire de séance
F. RIBOUST est élu secrétaire de séance.

Approbation du compte-rendu de la séance du 11 octobre 2018

Aucune observation n’est formulée. Le compte-rendu de la séance du 11 octobre 2018 est approuvé à l’unanimité.

Approbation modification statutaire de Chartres Métropole pour la prise de compétence de gestion des eaux pluviales urbaines

Le maire expose que le Code Général des Collectivités Territoriales définit la gestion des eaux pluviales urbaines comme un service public administratif portant sur la collecte, le transport, le stockage et le traitement des eaux pluviales des aires urbaines. Une jurisprudence du Conseil d’Etat, datant de 2013, a confirmé que lorsque la compétence « assainissement » était inscrite au nombre des compétences optionnelles dans les statuts d’un EPCI, celui-ci était tenu d’exercer simultanément les compétences « eaux usées » et gestion des eaux urbaines ».
C’est le cas des statuts de Chartres Métropole qui ont été modifiés dans ce sens en 2016, à la demande du représentant de l’état en application de la loi NOTRe.
Exerçant la compétence pluviale sur les communes centrales de l’agglomération depuis la création du District de Chartres, cet exercice a été étendu, en matière de gestion opérationnelle, à l’ensemble du territoire en 2018, le temps que la CLETC se prononce sur le transfert de charges.
Or, la loi du 3 août 2018, relative à la mise en œuvre des compétences « eau » et « assainissement » des communautés de communes, fait de la compétence « gestion des eaux pluviales » une compétence distincte de « l’assainissement », y compris pour les agglomérations.
Il s’ensuit que Chartres Métropole, bien que compétente pour l’assainissement, n’est plus compétente pour la gestion des eaux pluviales à compter de la promulgation de la loi. Cependant à compter du 1er janvier 2020, la gestion des eaux pluviales urbaines constituera une compétence obligatoire de l’agglomération distincte de l’assainissement.
Pour continuer à exercer cette compétence dans l’intervalle, la collectivité doit procéder, dès que possible, à la mise à jour de ses statuts en l’inscrivant dans les compétences supplémentaires. Le conseil communautaire de Chartres Métropole a approuvé, lors de sa séance du 15 octobre 2018, le rajout de la compétence « gestion des eaux pluviales urbaines » au sens de l’article L2226-1 du CGCT au nombre des compétences supplémentaires de Chartres Métropole.
Les communes membres disposent d’un délai de 3 mois pour se prononcer sur ce transfert.
F. TANTY dit que la commune va pouvoir envisager des travaux pour la réalisation des réseaux des eaux pluviales.
Le maire ajoute qu’il s’agit des eaux pluviales qui sont canalisées. F. TANTY répond qu’à son sens, dans la commune, les bordures de trottoirs et les caniveaux canalisent les eaux pluviales.
A. BOUTIN énonce que certaines choses restent à définir, pour cette compétence.
F. TANTY espère que les communes importantes sauront se montrer généreuses avec les communes rurales.
Le conseil municipal, à l’unanimité, approuve la modification des statuts de Chartres Métropole, suite à l’ajout de la compétence « gestion des eaux pluviales urbaines » au nombre des compétences supplémentaires.

Fourrière animale – signature d’une convention

Le maire expose que la fourrière basée à Amilly était gérée jusqu’à ce jour par le Conseil Départemental, Or, selon les dispositions de la loi NOTRe, le département doit cesser cette gestion le 31 décembre 2018.
Deux solutions sont envisageables : soit la commune organise elle-même son propre système de capture et de gardiennage, soit elle délègue le service.
Une association, capable de reprendre l’activité, a été identifiée suite au travail de l’Association des Maires d’Eure-et-Loir, des services de l’Etat et du Département pour offrir une solution pérenne aux communes. Cette association a élaboré une grille tarifaire. Pour Chartainvilliers, le coût s’élèverait à environ 712,50 euros par an, pour la prise en charge complète (capture + hébergement) des animaux. Un courrier a d’ores et déjà été adressé à l’AM 28 pour donner un accord de principe.
M.P. PLANTÉ demande si nous avons beaucoup de chiens ou chats errants sur la commune, Elle déplore que le département se décharge de plus en plus sur les communes.
D. BAËTÉ pense qu’il est préférable d’avoir des personnes et du matériel compétent.
A la demande de F. TANTY, le maire énonce que Chartres Métropole ne peut pas prendre cette compétence. Cela a été clairement exposé.
Il ajoute qu’il ne voit pas comment la commune pourrait assurer cette compétence.
F. TANTY pense que, le Conseil Départemental n’ayant plus cette dépense, il pourra apporter une aide financière aux communes qui adhèrent à l’association.
Le conseil municipal, par 11 voix pour et 1 abstention (M.P. PLANTÉ) approuve la signature d’une convention de prestations avec une association en charge de la mission de fourrière animale, selon la grille tarifaire établie.

Délibération pour Redevance d’Occupation provisoire du Domaine Public (RODP) par les chantiers de travaux sur des ouvrages des réseaux de transport et de distribution d’électricité et de gaz

Le maire expose qu’il s’agit d’une redevance pour l’occupation du domaine public pour les chantiers de travaux, par exemple si des travaux sont entrepris pour alimenter un poste supplémentaire. Les sommes induites sont très minimes.
Le conseil municipal, à l’unanimité, donne son accord à l’instauration de cette redevance.

Baux ruraux

Le maire expose que cette année, tous les baux sont à renouveler.
La méthode de calcul pour un nouveau bail est différente.
Nous sommes dans la zone 4 (zone du canton n° 10 – Epernon) ; Concernant la catégorie de terre, c’est la catégorie B qui est retenue ; de ces deux critères découle un prix moyen de 83,95 euros à l’hectare.
Pour la période octobre 2018 à septembre 2019, le revenu de ces baux s’élèverait à 92,64 euros.
Par ailleurs, la parcelle B778, d’une superficie de 30 ares, était jusqu’alors louée à Mr POULAIN, agriculteur à Saint-Piat, qui a cessé son activité. Cette parcelle est située au lieudit les Pommiers, avant d’arriver sur les coteaux de Saint-Piat. La Société de Chasse de Chartainvilliers est intéressée pour faire une jachère, et propose d’acheter la parcelle à hauteur de 1.000 euros, les frais de notaire restant à leur charge.
Le maire indique que les terrains limitrophes appartiennent à Mr René MOUTON et à la Société de Chasse, la SAFER devrait émettre un avis positif.
F. TANTY émet que la commune ne possède pas beaucoup de réserve foncière, qui permettrait de faciliter d’éventuels échanges de terres agricoles. La vente de cette parcelle réduirait d’un tiers les propriétés foncières de la commune.
Le maire précise que la parcelle est située dans le périmètre de protection du captage des Martels, avec des contraintes environnementales (pas de pesticides…).
Par 5 voix pour (M.P. PLANTE + pouvoir, D. BAËTÉ, C. PICHOT, J. CHEUL), 5 voix contre (T. HERNANDO, F. RIBOUST, F. TANTY, A. BOUTIN + pouvoir) et deux abstentions (D. LEJEUNE, B. LEMAIRE), et la voix du Maire étant prépondérante, le conseil municipal ne donne pas suite à la proposition d’achat de la parcelle B778 par la Société de Chasse.
Le conseil municipal donne un accord unanime à la conclusion de baux ruraux avec :
• Mr Mathieu BINET, pour la parcelle ZI 007, d’une superficie de 0,4515 ha,
• la Société de Chasse de Chartainvilliers, pour la parcelle B778, d’une superficie de 0,30 ha,
• l’EARL de l’Avenir, pour la parcelle ZB 68, d’une superficie de 0,352 ha
pour un prix moyen de 83,95 euros à l’hectare.

Questions diverses

Le Syndicat des Gymnases du Collège de Maintenon va procéder au remplacement de la toiture des gymnases. Il nous sollicite pour faire une demande de fonds de concours auprès de Chartres Métropole, pour un montant de 3.704 euros.
Le maire propose de se renseigner sur ce qui peut être fait. F. TANTY dit qu’il ne faudra pas que cela empiète sur le fonds de concours éventuellement versé à la commune.
C.PICHOT évoque le problème de la liste des élèves, dont le nombre serait passé de 36 à 54. La liste doit être fournie par le syndicat.
A. BOUTIN a donné son autorisation pour une épicerie ambulante sur la commune. La personne a reçu son extrait KBis, et débuterait le mercredi 9 janvier prochain. Dans un premier temps, il s’agirait de denrées non périssables. Une information sera faite aux administrés par le biais de la Voix du Frou.
Le maire a également eu une proposition pour un dépôt de pain, en distributeur. Il a estimé ne pas devoir donner suite à cette demande, tant que la commune bénéficiera du passage du boulanger de Saint-Piat.
Nous avons reçu un courrier de la Fondation 30 Millions d’Amis, concernant l’interdiction des animaux dans les cirques. Les conseillers ayant émis un avis favorable, le maire refusera désormais toute installation de cirque avec des animaux, sur la commune.
Un courrier de Chartres Métropole nous informe que la semaine du développement durable se déroulera du vendredi 24 mai au dimanche 2 juin 2019. Les conseillers donnent leur accord pour renouveler l’opération « nettoyage de printemps ». Le maire pense organiser une animation autour de la mare.
Le maire évoque la visite de Mr ALLARD, conservateur de la Région, qui s’est félicité du développement de nouvelles plantes à la mare, et du retour des grenouilles.
Les travaux de remise aux normes du parafoudre de l’église ont été effectués.
Le dossier de sortie des communes de la CdC Portes Euréliennes n’a pas avancé. Le litige va se régler par le biais d’un arbitrage de la Préfecture, et ne sera en tout état de cause pas soldé au 31 décembre.
La commune a reçu le 4ème prix départemental des villages fleuris. D. BAËTÉ évoque un concours de maisons illuminées (déjà tenté sur la commune, selon F. TANTY).
La cérémonie de commémoration du centenaire du 11 Novembre s’est déroulée en présence de nombreux administrés, malgré des conditions météorologiques désastreuses. Les élèves de la commune avaient préparé des discours, ainsi qu’une exposition à la salle polyvalente, très appréciés du public.
La soirée Beaujolais s’est déroulée dans un esprit convivial, comme tous les ans.
Les services de Chartres Métropole sont venus visiter la station d’épuration, ainsi que le poste de relevage. La station a été jugée en très bon état. Des travaux seront faits pour faciliter l’accès des pompes dans le poste de relevage. La priorité pour Chartres Métropole sera l’installation de la télésurveillance.
Le maire précise que la commune conserve l’entretien des espaces verts du périmètre de la station d’épuration.

Tour de tapis

C. PICHOT : évoque l’aménagement de l’aire de loisirs (notamment par l’implantation d’un city park), pour la rendre plus attractive, en demandant l’aide financière de Chartres Métropole. A. BOUTIN rappelle l’enquête auprès des ados de la commune, qui n’a pas abouti. C. PICHOT pense qu’il faut malgré tout réfléchir à ce qu’on peut faire pour compléter l’aménagement de l’aire de loisirs.
D. BAËTÉ : A sa demande, le maire répond qu’il n’y a pas eu de candidatures pour la garderie (pour le remplacement de S. ANEST).
Evoque la controverse toujours vive envers les compteurs Linky. A. BOUTIN rappelle qu’ENEDIS ne souhaite pas organiser de réunion publique. Ils ont proposé de venir faire un exposé aux conseillers à ce sujet, pour que les informations soient relayées ; ce à quoi le maire se refuse ; ce n’est pas le rôle des élus. Il est confirmé que l’on peut refuser l’accès au compteur, s’il est à l’intérieur du domicile.
Evoque ensuite la consultation nationale au sujet des « gilets jaunes ». Pense qu’en qualité d’élus, nous devons être un vecteur d’informations vis-à-vis des administrés. Souhaite qu’un cahier de doléances soit ouvert à la mairie. A. BOUTIN pense que ce n’est pas le rôle des communes, mais celui des députés et des sénateurs, de faire remonter des informations au pouvoir en place. Le conseil municipal est élu pour gérer une commune, et non pas un état.
D. BAËTÉ donne lecture d’un article à ce sujet, qu’il souhaite faire paraître dans la Voix du Frou. Seuls deux conseillers adhèrent à cette idée.
M.P. PLANTÉ : confirme la présence de la chorale de l’Amicale pour les vœux du maire (8 chanteurs), le 5 janvier prochain.

Plus rien n’étant à l’ordre du jour, la séance est levée à 22 h45.


Conseil municipal

Son élection


Le conseil municipal est une assemblée qui réunit les conseillers municipaux. Ils sont élus par la population, lors des élections municipales, tous les 6 ans. Pour Chartainvilliers, le nombre est de 15 conseillers municipaux. Pour les villes de moins de 3 500 habitants, comme Chartainvilliers, les élections sont nominatives.
Il se réunit sur convocation du Maire.
Annoncées par voie d’affichage, dans la Voix du Frou et sur le site internet de la commune ses réunions sont publiques.

Sa mission
Le conseil municipal a une compétence générale sur toutes les affaires ayant trait à la commune. Cette compétence s’exerce au travers de ses délibérations (article L. 121-26 du Code des Collectivités Territoriales). Il se sert des services municipaux de la commune pour l’application de ses décisions.
En tant que chef de l’administration communale, le maire en exécute les décisions sous son contrôle ainsi que celui du préfet.
Concrètement, le conseil municipal :

élit le Maire et ses Adjoints;

vote les taux des taxes directes locales ainsi que le budget primitif (avant le 31 mars) de la commune;

vote les éventuels budgets supplémentaires et décisions modificatives;

adopte le compte administratif (avant le 30 juin de l’année suivante);

vote les tarifs communaux et les budgets de l’eau et de l’assainissement;

délibère sur toutes les questions d’intérêt pour la commune et ses habitants.mairie

 

 

Le maire assure l’exécution de l’ensemble des délibérations prises par le Conseil municipal. A ce titre, il incarne l’exécutif du conseil municipal et dispose, en tant que magistrat municipal, de pouvoirs propres.
D’autre part, c’est un agent de l’État, doté d’attributions étatiques au niveau communal, notamment en matière d’Etat-civil et de police.

Suite aux dernières élections municipales de mars 2014 et de sa réunion du 28/03/2014, le conseil municipal de Chartainvilliers se compose et s’organise de la manière suivante :

Alain BOUTIN, Maire alain-boutin

Jean-Claude FOUQUET, 1er adjoint

Claudie PICHOT, 2ème adjointe

Janine CHEUL, 3ème adjointe

Fabrice TANTY, 4ème adjoint

Les conseillers municipaux :

BOUAZIZ Guy

GUIBERT-DAVAL Marine (décédée 02 mars 2016)

LEJEUNE Dominique

RIBOUST François

MULLER Christian (démission en 01/2017)

PLANTE Marie-Paule

HERNANDO Thierry

LEMAIRE Bertrand

DE BEIR Cécile (démission le 07/08/2014)

BAETE Didier

p1014389

Patrimoine local

L’Eglise
eglise_01Le monument, visible, le plus ancien de Chartainvilliers : l’église, érigée en 1390, puis reconstruite en 1696 sous l’égide de Madame de Maintenon comme en témoigne le bandeau sculpté sur le portail (armoiries stylisées sur la feuille communale mensuelle “La Voix du Frou”).
fronton_01La date de 1696 et les armoiries de Madame de Maintenon, qui figurent sur le fronton de l’église, attestent l’importance que l’amie du Grand Roi devait apporter à ce lieu de culte en le reconstruisant.
Pour en savoir plus :http://chartainvilliers.fr/eglise

Les Terrasses
.terrasses_01 En 1685, Louis XIV, installé à Versailles, désire que les fontaines du Château fonctionnent jour et nuit; un projet, parmi tant d’autres, consiste à détourner les eaux de l’Eure à partir de Pontgouin et de les mener aux divers bassins alimentant le parc.

bornes_terrasses_01L’eau voyage au niveau du sol jusqu’à Théléville, puis il faut traverser la Vallée de l’Eure à Maintenon, pour cela Vauban projette la construction d’un aqueduc de 4480 m de long sur trois niveaux d’arcades (70 m de haut).
La déclaration de guerre à I’Espagne, et le manque d’argent, arrêtent les travaux qui ne seront jamais repris. 30 000 hommes ont travaillé sur le site, 10 000 sont morts de maladie (malaria, scorbut).
terrasse_carte_01Les Terrasses sont le témoignage de ce passé. A noter que la “Grande Voute” (XVIIe s.) est inscrite au répertoire de Monuments Historiques depuis le 19/03/1934.

Les bornes du Châpitre
Notre histoire est liée pour une période à celle du château de Maintenon. En effet, en 1674, Madame de Maintenon achète le Château, clos de murs, en bordure de l’Eure, et en restera propriétaire pendant 24 ans. Elle fera de sa nièce Charlotte Françoise d’Aubigné son héritière qui épousera en Mars 1698 Adrien-Maurice, duc d’Ayen, futur duc de Noailles. En 1731 le Duc fait construire un hôpital pour aider les pauvres gens malades et infirmes de ses Domaines. Il fonctionnera jusqu’à la Révolution. ll ne sera jamais rétabli, mais à la suite d’un procès intenté à la commune de Maintenon, en 1863, il sera attribué, à Chartainvilliers, une indemnisation pour compenser les bienfaits prévus par le fondateur. Cet “hôpital” a été jusqu’en 1990 le siège de la brigade de la Gendarmerie Nationale de Maintenon.

borne_01Six bornes sont positionnées en limite de Chartainvilliers, Bouglainval et Berchère-St-Germain. Sur certaines faces, peu lisibles, figurent les armes de la famille de Noailles (Geules à bande d’or) et sur d’autres faces les armes du chapitre de Chartres (la “chemisette”). Ces vestiges, d’environ un mètre de haut, rappellent la limite des propriétés respectives.

Eoliennes
tour_mairie-1925Chartainvilliers possède deux étranges tours. L’une est située au centre du village sur la route de St-Piat, à côté de la mairie, l’autre est située au sud sur la route de Jouy ; celle de la mairie porte la sirène. Elles sont d’allure XIXe siècle, construites en blocage de silex et mortier, avec base, encadrements et corniche en briques, cette dernière surmontée d’un rang de pierres. Le touriste pensait qu’il s’agissait d’anciens châteaux d’eau ayant perdu leurs cuves ; il y a bien un château d’eau situé à l’est, mais d’allure plus récente (XXe siècle).
En fait, c’est encore plus intéressant : ce sont des supports d’éoliennes !
Au XIXe siècle, le problème de l’alimentation en eau était préoccupant. Chartainvilliers est situé sur le plateau à 156 mètres d’altitude, à 2 km seulement de l’Eure à vol d’oiseau, mais 50 mètres plus haut. Il y avait bien deux puits, mais l’eau était à 50 mètres, car la nappe phréatique est pratiquement au même niveau que la rivière, à une si proche distance.
tour-eolienne_01En 1858, l’idée germa d’installer des pompes dans ces puits. L’idée prit corps en 1859, Mr Loison étant maire, sous la forme de pompes entraînées par des éoliennes. Les tours furent confiées à Mr Lavigne, entrepreneur à Maintenon, les pompes et les éoliennes à Mr Lethiers, charpentier et mécanicien à Jouy, inventeur de l’appareil hydraulique. Après quelques problèmes techniques et politiques, l’installation fonctionna au début de 1861. Le débit était de 700 1/h, ce qui donna satisfaction pour alimenter les fontaines publiques. Le touriste ne connaît pas la date de cessation de fonctionnement. La tour est de forme tronconique, d’un diamètre de 4,20 m à la base et de 3,50 m au sommet, et d’une hauteur de 10,50 m. L’intérieur est d’un diamètre constant de 2,50 m. Le rez-de-chaussée voûté, accessible par une porte, contenait le mécanisme permettant de faire fonctionner la pompe à bras en cas de manque de vent. Au-dessus, le bas du cylindre constituait un réservoir-tampon de 6,3 m3 ; une fenêtre est située au dessus du niveau de l’eau. L’éolienne tournait à 14,5 m de hauteur. Elle comprenait un rotor à 12 pales et une dérive ; on lui avait ajouté 5 pales plus petites pour modérer sa vitesse (?). Un renvoi d’angle entraînait un arbre vertical. Le touriste n’a aucune documentation sur la pompe.
Renseignements et plans ci-après tirés d’une notice consultable en mairie

Source : Roland DURECU Pierres 2005

Présentation de la commune

Notre commune

CHARTAINVILLIERS est une commune de plateau située en rive gauche de l’Eure. Le sol est constitué de craie sénonienne, d’argile à silex et d’argile Yprésienne avec une couverture limoneuse qui favorise les cultures céréalières.
Les terres cultivées occupent 689 hectares (soit 76% de la superficie générale) et les bois couvrent 136 hectares principalement localisés sur les bordures du plateau et sur les talus de l’ancien Aqueduc devant relier Pontgouin à Versailles.

vue-aerienne-juin-2006-11

Population : 731 habitants (recensement de 2015), dont :
376 femmes (51,4%),
355 hommes à la résidence
149 (20,4%) moins de moins de 15 ans
154 (21,1 %) de plus de 60 ans
Cette population positionne Chartainvilliers au 12 573e rang national.
Code postal : 28130
Les habitants : les Carnutes
Nombre d’électeurs : 539 inscrits (en 2012)
Nombre de foyers : 285

Superficie de la Commune : 907 hectares
Altitude moyenne 138 mètres, dont 155,5 m à la Mairie, 167 m au point culminant et 109 mètre au point le plus bas
Situation : 2,5 Km de St-Piat (gare SNCF et commerces)
5 Km de Maintenon (gare SNCF, commerces et services)
15 Km de Chartres
83 Km de Paris
88 Km d’Orléans
Accès : RD 906 Chartres/Maintenon/Rambouillet
Code INSEE : 084
La préfecture : CHARTRES (28000)
L’arrondissement : CHARTRES
Le canton : EPERNON – 23 communes –
Département : EURE-ET-LOIR, 434 035 habitants en 2015
Préfecture : CHARTRES
La région : CENTRE, 2 578 592 habitants en 2015
Préfecture : Orléans (45000)

* * *

Chartainvilliers ne compte aucun commerce d’alimentation, ni de distribution. Des tournées quotidiennes, ou hebdomadaires, sont effectuées par des commerçants de communes avoisinantes.
On compte 27 établissements dans la commune, dont 7 liés à l’agriculture et 11 dans le secteur tertiaire (22 n’ont pas de salariés).

Patrimoine
Le monument historique de Chartainvilliers : l’église, érigée en 1390, puis reconstruite en 1696 sous l’égide de Madame de Maintenon comme en témoigne le bandeau sculpté sur le portail (armoiries stylisées sur la feuille communale mensuelle “La Voix du Frou”). Par ailleurs sur le territoire du village passe un tronçon de l’aqueduc de Maintenon qui devait alimenter le Château de Versailles en eau.

Bâtiments publics
La mairie
Une bibliothèque
Une unité scolaire du regroupement pédagogique ;
Une salle polyvalente offerte aux activités des associations, et ouverte à la location aux particuliers (habitants ou non de la commune) sauf le soir;
Une aire de loisirs .

Eau
Après l’avoir été, depuis 1920 en régie municipale, l’eau potable est distribuée depuis le 1er janvier 2019 par CHARTRES Métropole.
La teneur en nitrates de cette eau est contrôlée périodiquement et les résultats d’analyse affichés en mairie. En avril 2011, le taux constaté de nitrate se situait à 37,1 mg/l.
Pour améliorer la qualité de l’eau distribuée et « sécuriser » l’alimentation, la commune a participé à la création en 2000 du Syndicat Intercommunal de Pompage de la Région de Soulaires. Celui-ci lui fournit son eau depuis le 1er janvier 2003. Par ailleurs, ce syndicat a réalisé un nouveau forage et l’interconnexion avec des puits voisins .

Assainissement
En février 2001, une nouvelle station d’épuration plus moderne, d’une capacité équivalent 1100 habitants, a été mise en service. Elle a remplacé la station réalisée en 1978 lors de la construction du lotissement “Les Bruyères” qui couvrait les besoins de 600 équivalents/habitants.
Six tranches de travaux, achevées en 1996, permettent le branchement de toutes les habitations du village sur le réseau d’assainissement des eaux usées, dont la gestion est assurée, depuis le 1er janvier 2019, par Chartres Métropole.

Gaz
Suite à plusieurs interventions de son conseil municipal, Chartainvilliers a été inscrit au plan de desserte gazière. Dans ce cadre, en 2001, GDF a réalisé l’alimentation en gaz naturel du village. Néanmoins, malgré les engagements pris et les demandes de la municipalité, il tarde à finir l’installation de son réseau, notamment dans les rues de l’Avenir et Jean Moulin.

Ordures ménagères
Le ramassage, une fois par semaine le mercredi matin, des ordures ménagères est assuré par Chartres Métropole. Elles sont convoyées jusqu’à l’incinérateur de OUARVILLE géré par le SYMIRIS/SITREVA.
Les déchets recyclables (papiers, plastiques, cartons,…), mis dans des containers adaptés, sont collectés tous les quinze jours, le mercredi matin.
Les verres sont collectés dans un container mis à disposition des habitants sur le parking de l’école.
Les autres déchets peuvent être transportés à la déchèterie de Pierres (près de Maintenon) dont l’accès est gratuit pour les habitants du village, ainsi que dans les déchetteries de Chartres Métropole et de celles du SITREVA.

Réseaux routiers et piétons
Chartainvilliers est desservi par un réseau routier assez dense de 15,25 kilomètres de routes départementales. La plus importante est la RD 906 (ancienne RN 10) qui relie Chartres à Rambouillet via Maintenon et traverse la commune à l’Ouest du bourg. Du fait de son trafic intense (5619 véhicules/jour en 1996) et de sa “dangerosité”, un projet d’élargissement est en projet au conseil général.
En octobre 2005, un giratoire d’accès à cette voie a été réalisé sur le territoire de la commune.
Le réseau des chemins ruraux est également bien développé avec une longueur totale de 28,5 kilomètres, dont 5 mitoyens avec les communes voisines et 3,2 goudronnés. Beaucoup de chemins ne sont pas empierrés et certains d’entre eux subissent les aléas climatiques (ornières les rendant impraticables pour les véhicules normaux par temps humide, traces de ravinement par le ruissellement).

Syndicats intercommunaux
Afin d’assurer les services nécessaires à ses habitants (éducation, alimentation en eau, traitement des boues de la station dépuration, éclairage public, environnement,…) la Commune de Chartainvilliers adhère à deux Syndicats Intercommunaux à Vocation Unique (S.I.V.U) et, depuis le 1er janvier 2018, à la Communauté d’Agglomération de CHARTRES : CHARTRES Métropole.

Finances locales

Le Conseil municipal administre deux budgets :
- le budget de la Commune ;
- le budget du Service de l’Eau et de l’Assainissement.

Pour l’équilibre de ces deux budgets, chaque année, il détermine :
- le montant du taux des impôts locaux ;
- les tarifs des locations ou services rendus par la Commune à ses habitants ;
- les tarifs de l’eau et de l’assainissement.

Le budget communal
Pour 2015, le budget primitif de fonctionnement de la commune s’élève à 431 150,80 euros. la section d’investissement à 147 041,64 euros.
Le budget d’investissement permettra notamment un aménagement de sécurité rue de Grogneul, le ravalement de la Mairie, la mise aux normes pour l’accès aux handicapés de l’église, la démolition d’une maison insalubre rue Jean Moulin, la création d’un jeu sur l’aire de loisirs, ….
Les principaux postes de dépenses sont :
- les charges de personnel et des élus ;
- l’enseignement : maternelle, primaire et gymnases du collège ;
- le contingent incendie dû au département.

Pour 2015 les taux des taxes communales, votés par le Conseil municipal, augmentent de 1% et se montent à :
- 11,89 % % pour la Taxe d’Habitation ;
- 22,17 % pour la Taxe Foncière sur les propriétés bâties ;
- 33,55 % pour la Taxe Foncière sur les propriétés non bâties.

Depuis le 1er janvier 2002 la commune ne perçoit plus de Taxe Professionnelle. A cette date, les nouvelles recettes ont été transférées à la Communauté de Communes des Terrasses et Vallées de Maintenon. Seule une allocation de compensation, figée à son niveau d’attribution, lui est reversée par la Communauté de Communes (3 531 euros).
La Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères, fixée au niveau de la Communauté de Communes à 19,50% pour 2015 (17 % en 2013) s’ajoute à la Taxe Foncière sur les Propriétés Bâties.

Pour en savoir plus sur le budget de la commune et de sa situation par rapport à des collectivités de même importance démographique, lire les synthèses réalisées par le ministère de l’Economie :

 

Le budget de l’eau et de l’assainissement
Pour en savoir plus : Eau Assainissement